MFFM / Mutualité Française 29-56 / Actualités / DCNS : aux côtés de Kerpape pour trois ans

DCNS : aux côtés de Kerpape pour trois ans

DCNS : aux côtés de Kerpape pour trois ans
DCNS et le centre de rééducation de Kerpape ont reconduit, hier, pour trois ans, la convention qui les lie depuis 2010.
Objectif commun : favoriser l’insertion professionnelle des personnes handicapées.

« La diversité est une source de richesse sociale, humaine et professionnelle », rappelait, en préambule de la signature, Vincent Martinot- Lagarde, directeur du site DCNS de Lorient. Une affirmation traduite en chiffres : « Depuis 2010 et l’accord triennal signé par le groupe DCNS et les organisations représentatives du personnel, le taux d’emploi des travailleurs handicapés est passé, sur le site de Lorient, de 3,9 % à 5,5 % ». Le nouvel accord 2014-2017 est actuellement en cours d’agrément au ministère du Travail.

Article publié dans Le Télégramme le 17 juin 2014

De l’accueil en stage au soutien du foot-fauteuil La convention liant l’entreprise et le centre de rééducation de Kerpape couvre trois pans d’action : l’accueil de jeunes du centre mutualiste en stage ou formation dans l’entreprise, la collaboration avec des professionnels du centre (ergothérapeutes principalement) pour aménager les postes de travail, et enfin le soutien de la section handisport foot-fauteuil des « Merlus de Kerpape ».

Un dernier point particulièrement important aux yeux de Gilles Bénéteau, directeur adjoint du centre de Kerpape : « C’est une activité importante chez nous car le sport véhicule des valeurs telles que le respect, la compétition, ou la solidarité, qui participent à la construction de nos jeunes ».

La section foot fauteuil compte trois équipes, dont une en deuxième division de championnat de France. Au total, quelque 25 jeunes, de 7 à 30 y participent tout au long de l’année. Un sport qui a un coût : chaque fauteuil électrique coûte quelque 11.000 €.

Aujourd’hui, le partenariat avec DCNS permet quasiment l’acquisition d’un fauteuil par an.